Forum Bouddhiste Index du Forum Forum Bouddhiste
Le Coeur nous réunit... Retrouvez nous sur http://nangpa2.free.fr/phpBB3/
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le joujou du pauvre
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Bouddhiste Index du Forum -> Coin des poètes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
silence



Inscrit le: 09 Déc 2008
Messages: 140

MessagePosté le: Lun Oct 26, 2009 12:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sur le fait de savoir si écrire soulage ou non de ses tourments, il y a ce formidable texte de l'un des derniers grands poètes français, Georges Chelon, si vous avez l'occasion d'écouter la chanson elle vaut le détour:

Créer
On a toujours au bord des lèvres
des mots qu'on ne dira jamais
au coeur comme une plaie ouverte
qui ne veut pas se refermer.
Il y a des choses que l'on a faites
et dont on garde le secret
elles sont gravées dans notre tête
on ne peut plus les effacer.

On garde au creux de la mémoire
des amours inachevées
et l'amertume d'un espoir
qui ne s'est pas réalisé.
Et puis l'on a fait des promesses
Que l'on a pas vraiment tenues
Il nous reste encore des caresses
qui peut-être seront perdues

On avance on avance
et au poids de la vie
s'ajoute le silence
des manques, des oublis.
On avance on avance
de regrets en regrets
et c'est tout ça je pense
qui est lourd à porter.

Que ce soit en vers ou en prose
Créer.
Dans la pierre ou le marbre rose
Tailler.
Dans le bonheur et la souffrance
Aimer.
C'est notre seule délivrance
Créer.

...
...
Sur le papier ou sur la toile
Jeter
Ce qui ronge et vous fait mal
Hurler
Dans les déserts chauds et arides
Lancer
Le cri de tout ce mal de vivre
Créer.

Qu'on vous honore ou vous condame
Osez.
Qu'on vous bénisse ou qu'on vous damne
Créez.

(extrait de Créer - sur l'abum "Lettres ouvertes" -EPM 2002-)
_________________
Le courage de commencer est la principale mise de fonds
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tejananda
Bhikkhu


Inscrit le: 30 Juin 2009
Messages: 274
Localisation: France, Seine St Denis

MessagePosté le: Lun Oct 26, 2009 10:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques éléments biographiques à propos d'Arthur Rimbaud.
On connait assez bien la première partie de sa vie (jusqu'à la rupture avec Paul Verlaine), mais moins la seconde, celle de ses aventures en Afrique notamment (ici on a même des témoignages sur son caractère dans les affaires). Il aura aussi traversé l'Europe à pieds en long et en large à de nombreuses reprises, exercé de nombreux métiers... A travers ces éléments biographiques étonnants on voit apparaître un homme mûrissant, essayant de laisser loin derrière l'adolescent fiévreux qu'il était... Les lettres à sa famille vers les dernières années sont poignantes (il rêvait de fonder une famille!).

http://www.mag4.net/Rimbaud/Biographie.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Louise



Inscrit le: 17 Sep 2008
Messages: 1191

MessagePosté le: Sam Oct 31, 2009 9:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le "truc" infâme de la création,c'est qu'on ne peut pas faire "sans";essai de distractions,de déguisement dans des costumes de normalité:une fadeur de mort désemplit la vie:il faut alors se remettre au travail.C'est vraiment dégoûtant pour une paresseuse comme moi (mais je ne sais pas trop où je peux porter plainte).(ah oui et qu'on ne me parle pas d'une mission envers l'humanité,quand je peins,je suis fondamentalement égoïste,c'est plus que du 100%,ça me dépasse carrément).(Là,ce n'est pas "ni dieu,ni maître",mais "que des dieux,que des maîtres",et je -quoi?!- jouis de les suivre:je lâche tout:you ouh!!!!!!!!!:quand j'écrase les poils du pinceau,je trampoline à mort:vie)
Je ne sais plus s'il y a des parenthèses à mettre pour clôre ces propos,mais enfin,ça va:tout est plus ou moins en gestation:ne voyez-vous pas les vertes fronfaisons dans les feuilles désséchées froufroutées par les pieds d'enfant sur le sol? Ne sentez-vous pas encore le silencieux sourire dans votre présente souffrance? ça va venir:pas tenir,mais laisser tomber.
(bon,je vais me faire une petite bouillotte pour schnoukiner mes pieds qui l'ont bien mérité)
Bonne nuit les amis ! (trop cool la France:j'étais à Paris et en Bretagne:j'ai fait plein de photos des devantures des pâtisseries:extase!)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Bouddhiste Index du Forum -> Coin des poètes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum





Powered by
phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com